Se jouer de tous les pièges de la comptabilité demande plus que quelques journées de formation. Cependant, on peut acquérir les bases qui permettent de réaliser soi-même des travaux comptables.

En sortant d’une formation comptabilité, les chefs d’entreprises savent pour le moins déployer une organisation administrative propre à faciliter leur gestion. Quelques heures de formation en comptabilité permettent aussi aux entrepreneurs de décider en connaissance de cause des travaux comptables qu’ils feront en interne et de ceux qu’ils externaliseront.
Le gérant d’entreprise décomplexé face aux enjeux comptables réfléchit et décide sans dépendre toujours de comptes rendus de subordonnés ou de prestataires extérieurs. Ils bénéficient d’une autonomie accrue pour la lecture des chiffres qui caractérisent leurs activités.

Pourquoi vouloir maitriser le jargon comptable ?

Dans l’entreprise chaque évènement, et même certaines situations à venir se traduisent par des flux monétaires. La loi exige que tous ces flux soient comptabilisés. Or, personne n’est mieux informé que le dirigeant de l’entreprise pour s’assurer que les comptes sont bien le reflet de l’image fidèle et exhaustive de la situation économique, à un temps donné. Qui, sinon les patrons, dispose de la vision transversale qui permet d’apprécier les performances réalisées.
Ceux d’entre les dirigeants de petites entreprises qui sont capable de vérifier la traduction en langage comptable de la “vérité du terrain” sont pourvus d’une acuité d’anticipation supérieure. Leur crédibilité est aussi renforcée parce qu’ils savent défendre leurs intérêts en adoptant le jargon comptable, certes un peu froid, mais reconnu comme « objectif » : la comptabilité est normalisée.

La comptabilité est le tableau de bord, commun à toutes les entreprises, qui permet aux dirigeants non seulement d’anticiper la gestion de l’entreprise ; mais c’est aussi un vecteur de communication redoutablement efficace. Les règles comptables étant universelles, la lecture des comtes d’une entreprise permet à des personnes de comprendre la situation de votre entreprise alors même qu’elles la connaissent peu ou pas du tout. Parmi ces interlocuteurs inévitables, le banquier, les principaux fournisseurs ou clients, voire l’Administration fiscale sont parfois désireux d’interpréter votre comptabilité. En suivant un programme de formation à la comptabilité, les entrepreneurs s’arment d’un surplus de crédibilité et d’aisance, pour emporter l’adhésion d’interlocuteurs pour lesquels une entreprise, c’est juste « un dossier ».

La comptabilité renforce l’autorité de l’entrepreneur

Vérifier par soi-même la cohérence entre la mécanique comptable et l’actualité de l’entreprise permet au patron de faire par lui-même un acte de gestion que l’on désigne comme étant le « contrôle interne » indispensable même dans une petite structure. Formé aux normes comptables, le chef d’entreprise peut s’organiser pour disposer de chiffres à jour, quand il sait qu’ils seront le plus utile pour le pilotage de l’entreprise. Au courant ou acteur des procédures administratives et comptables, l’entrepreneur garde la haute main sur les travaux de gestion qu’il choisirait de déléguer.

Une formation comptabilité est un investissement stratégique.

Les dirigeants qui ont participé à une formation en comptabilité ont une meilleure perception des indicateurs-clés et du reporting de l’entreprise. Ils bâtissent des hypothèses de gestion précises, qui sont un gain de temps appréciable lors de l’élaboration des budgets, lesquels sont d’ailleurs souvent basés sur l’analyse de la comptabilité des exercices précédents.

La comptabilité, clé de l’optimisation de la trésorerie

Dans une comptabilité bien tenue, les créances et dettes sont fidèlement listées. Une mine d’or pour le dirigeant d’entreprise qui est capable de s’y retrouver efficacement. Son travail de prévision de trésorerie est un atout précieux pour anticiper le besoin de financement de l’activité. C’est tellement mieux quand l’entrepreneur peut s’arranger pour ne pas manquer de trésorerie !

L’internalisation de la comptabilité permet des économies ?

Savoir faire, en interne, la comptabilité permet l’économie des coûts souvent important du recours à l’externalisation comptable. Attention, une bonne organisation comptable interne nécessite également du temps et des moyens. Une formation à la comptabilité des petites entreprises, telle que nous la concevons, devrait permettre aux entrepreneurs que vous êtes sans doute de faire la part des choses après que la « chose comptable » ait été démystifiée en quelques heures, qui suffisent à vous mettre à l’aise.

Ne négligez pas de nous demander d’étudier avec vous les possibilités de faire financer votre formation ou à demander le crédit d’impôt formation des dirigeants.

Formation comptabilité : quels avantages pour votre TPE ?