Dans le jargon comptable, le rapprochement bancaire, consiste à faire la réconciliation entre le solde du compte bancaire issu de la comptabilité  avec le solde du relevé de banque, à une date donnée. Il s’agit, dans les faits, de chercher les différences entre deux listes de nombres : ceux saisis dans la comptabilité et ceux imprimés sur l’extrait de compte bancaire.

On ne peut prétendre avoir des notions de comptabilité si on ne comprend pas l’importance du rapprochement bancaire. Allons-y, on vous explique!

Pratiquement, l’exercice du rapprochement bancaire se fait en pointant ou en surlignant les nombres présents sur les deux listes, tant dans la colonne des dépenses que dans celles des recettes.

Les logiciels de comptabilité disposent maintenant de fonctionnalités permettant de remplacer le pointage sur papier par un pointage sur l’informatique, mais le principe est immuable. A une date donnée, les montants non pointés lorsque toute la liste a été scrutée expliquent l’écart entre le solde du relevé de banque et le solde relevé dans la comptabilité.

« A l’ancienne » ou sur l’informatique, la réconciliation des soldes bancaires est la clé de voûte d’une comptabilité bien tenue. En effet, analyser les différences entre les flux (recettes ou dépenses) pris en compte par le banquier et ceux enregistrés dans l’entreprise c’est mettre en évidences les erreurs ou omissions de rentrées ou de sorties de cash dans la comptabilité.

Mais, en matière de réconciliation bancaire, tous les écarts ne résultent pas systématiquement d’une erreur : il se peut que des écritures aient bel et bien été prises en compte, tant par la banque que dans la comptabilité mais pas à la même date. Par exemple, un chèque remis à un fournisseur le 28 décembre 2013 mais encaissé par ce dernier le 5 janvier 2014, ne sera connu du banquier qu’en janvier 2014 quand bien même l’entreprise l’a émis en 2014.

Le rapprochement bancaire est alors terminé : une fois les éventuelles anomalies comptables rectifiées, ce document devient un justificatif comptable qui, associé aux relevés de comptes bancaire est une preuve de l’exhaustivité de votre comptabilité.

Chez Formation-compta-tpe nous avons a mis au point un modèle Excel permettant de réaliser facilement un rapprochement bancaire en bonne et due forme. Nous en faisons bénéficier tous les stagiaires qui suivent nos cours de comptabilité.

Petit cours offert : faire un rapprochement bancaire ?