Ce programme est actuelllement  en visioconférence (FOAD, voir modalités ci-dessous).
Une version présentielle est proposée en option, dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Objectifs pédagogiques

Dans ce cours accéléré, les bénéficiaires vont s’approprier les notions-clés indispensables permettant d’évaluer rapidement la situation financière des entreprises, associations ou autres organisations sinistrées.

Trois objectifs sous-jacents sont définis.

Etre capable de :

  1. Expliquer le compte de résultat d’une entité économique (comment justifier le bénéfice ou les pertes) et déterminer les conditions financières d’un retour à la rentabilité.
  2. Identifier les leviers de remédiation à la dégradation de l’équilibre du bilan comptable de l’entité impactée par le coronavirus.
  3. Déterminer le montant de trésorerie à réunir pour permettre à l’organisation sinistrée de se sortir de la crise.

 Public cible 

Cette formation s’adresse prioritairement à toutes les personnes qui doivent évaluer rapidement la situation des entités dont l’activité, la rentabilité ou la trésorerie ont été sinistrées suite à la crise du coronavirus. 

  • personnel des établissements de crédit ou administrations chargés d’examiner les besoins de crédit ou de subvention des structures impactées.
  • dirigeants d’entreprises ou d’associations sinistrées.
 

Détail du programme  

Le triptyque rentabilité – trésorerie – solidité

1° Etude de rentabilité par le compte de résultat

Identifier les risques liés à :

  • la relance de l’exploitation
  • la situation financière dégradée
  • les éléments exceptionnels liés à la crise sanitaire

Techniques d’évaluation des pertes encourues et de projection de leurs conséquences sur l’avenir de la structure étudiée. Recherche des facteurs de succès à réunir  pour un retour à l’équilibre.

2° Etude de la solidité par le bilan patrimonial

Examiner l’impact de la crise sur  :

  • les fonds propres
  • le remboursement des emprunts à long terme
  • les dettes fournisseurs
  • les dettes sociales et fiscales
  • les infrastructures
  • le niveau des stocks
  • l’encours clients et les risques d’impayés

Techniques d’analyse du bilan utiles pour identifier les points de vigilance autant que les opportunités liées aux caractéristiques des organisations fragilisées.

3° Etude de la trésorerie nécessaire pour la reprise

Evaluer le niveau de trésorerie nécessaire pour la relance par :

  • l’étude du besoin en fonds de roulement
  • la mise en place d’un prévisionnel de trésorerie de crise.

Techniques d’évaluation du montant de “cash” nécessaire pour permettre à l’organisation de sortir de la crise. Détermination éventuelle des emprunts ou subventions d’équilibres à obtenir en supplément des fonds propres.

4° Exercices Pratiques

Analyser le bilan, le compte de résultat  et le plan de trésorerie d’entreprises et associations impactées par une sous activité subite.
Présenter des risques et opportunités présents dans les comptes  soumis à l’analyse des bénéficiaires.

Modalités :

  • Formation précédée d’un entretien de découverte préalable, pour une personnalisation optimale de votre formation..
  • Le stage dure 12 heures par demi-journées en visio-conférence.
  • Infos (session individuelle ou petit groupe possible)
  • Hotline gratuite : pour poser toutes les questions relatives au thème du stage, les participants bénéficient de 6 mois d’accès privilégié à la ligne téléphonique de leur formateur.
  • Nous établissons une convention de formation officielle, pour la prise en charge des frais de formation par votre organisme financeur
  • Livrables : carnet théorique + exercices + solutions et des matrices Excel utilisables par les bénéficiaires dans leur propre contexte professionnel.

Pré-requis

Aucun
 

Les plus du stage  “évaluation rapide de la santé financière des entreprises impactées par le COVID 19”

Au terme des cours, les bénéficiaires sont capables de chiffrer l’impact de la crise du coronavirus sur la rentabilité, la trésorerie et la structure du bilan des entreprises et associations. Ils sont capables de relever des paramètres objectifs pour évaluer les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre un retour à la normale.