L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

Dans ce septième article de notre série consacrée à l’art de faire payer, j’aborde l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement. Comme son nom l’indique, ce forfait de 40 euros est une participation du débiteur en retard aux frais de recouvrement de créance que le vendeur est obligé d’exposer pour relancer son client.

Découvrez l’intérêt « caché » des actions de recouvrement auprès des clients

Découvrez l’intérêt « caché » des actions de recouvrement auprès des clients

Dans ce quatrième article du feuilleton hebdomadaire sur “l’art de faire payer les clients”, nous disons bien sûr que les actions recouvrement et de relance servent à faire rentrer la recette des ventes dans vos caisses. Mais, outre l’optimisation du poste clients, une relance adroitement menée peut aussi aboutir à des bénéfices inattendus, pour le vendeur qui réclame son argent.

Crédit aux clients : les mauvais payeurs ? Un danger mortel pour votre entreprise

Crédit aux clients : les mauvais payeurs ? Un danger mortel pour votre entreprise

Pour ce troisième article de ce feuilleton hebdomadaire sur “l’art de faire payer les clients”, consacré à la « politique de crédit client » évoquons le danger que représente le manque de trésorerie pour celui qui subit des débiteurs défaillants et pour les mauvais payeurs eux-mêmes.
Quelles sont donc les conséquences de paiements tardifs, voire des défauts de paiement sur les liquidités disponibles pour exploiter vos affaires ?