L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

Dans ce septième article de notre série consacrée à l’art de faire payer, j’aborde l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement. Comme son nom l’indique, ce forfait de 40 euros est une participation du débiteur en retard aux frais de recouvrement de créance que le vendeur est obligé d’exposer pour relancer son client.

Sécurisez vos comptes-clients avec des Conditions Générales de Ventes bien pensées

Sécurisez vos comptes-clients avec des Conditions Générales de Ventes bien pensées

Ce 9ème article de notre série « l’art de faire payer les clients » explique qu’une procédure de gestion du crédit clients digne de ce nom commence par le fait de cadrer la relation commerciale avant même d’avoir travaillé avec un acheteur.
Ce sont vos Conditions Générales de Ventes qui indiquent formellement à vos clients, le cadre général de des relations commerciales avec votre entreprise.

Quels sont les délais de paiements légaux applicables en France ?

Quels sont les délais de paiements légaux applicables en France ?

Cet article de notre série « l’art de faire payer les clients » est consacré au délai maximum qui peut s’écouler entre la délivrance d’une facture par un professionnel et l’encaissement de la somme due, autrement dit « le délai de paiement » ou encore la « durée du crédit accordé aux clients ». La Loi de Modernisation de l’Economie applicable depuis 2008 a raccourci la période moyenne de recouvrement des créances clients d’une dizaine de jours.

Découvrez l’intérêt « caché » des actions de recouvrement auprès des clients

Découvrez l’intérêt « caché » des actions de recouvrement auprès des clients

Dans ce quatrième article du feuilleton hebdomadaire sur “l’art de faire payer les clients”, nous disons bien sûr que les actions recouvrement et de relance servent à faire rentrer la recette des ventes dans vos caisses. Mais, outre l’optimisation du poste clients, une relance adroitement menée peut aussi aboutir à des bénéfices inattendus, pour le vendeur qui réclame son argent.