Vous recevez certainement des messages ou des appels vous incitant à consommer rapidement vos droits individuels à la formation professionnelle (=utiliser les fonds disponibles sur votre CPF).
Issus des contributions obligatoires des entreprises  et d’abondements des pouvoirs publics, les droits à la formation continue des adultes, représentent, pour la France entière, des milliards d’euros ; tout cet argent disponible, mais réparti sur les comptes individuels de millions de personnes suscite hélas la convoitise des génies de l’arnaque au CPF.

illustration article arnaque CPF

Bien que chez Adjuvamus Formations, nous ayons décidé de ne pas positionner notre offre de formations dans le catalogue des stages éligibles au CPF, nous voulons, par cet article, apporter modestement notre
soutien à un usage régulier du Compte Personnel de Formation.

Il nous paraît, en effet, que la multiplication des arnaques au CPF est de nature à discréditer tout le secteur de la formation, alors que, l’usage du droit au développement des compétences, tout au long de la vie, ne se limite pas à ce seul dispositif.

1° Votre budget CPF est valable sans limite de temps

Première tentative d’arnaque à déjouer : lorsqu’un pseudo “conseiller CPF” vous contacte pour vous dire que vos droits à la formation arrivent à échéance, et qu’il est urgent que vous preniez une formation, afin de ne pas les perdre.

L’utilisation du crédit (somme d’argent en euro disponible sur votre compte CPF) n’est pas limitée dans le temps.

Comprenez que ceux qui vous contactent pour vous faire consommer d’urgence vos droits au CPF vous abusent : ils créent une base de prospects qu’ils vont ensuite monétiser à leur profit.
Le risque est de vous pousser à acheter, souvent trop cher et sans trop réfléchir, un stage dont vous n’avez peut-être pas besoin ou qui sera inadapté par rapport à vos besoins. Le but de cette manoeuvre est de vous manipuler pour vous faire consommer, à leur bénéfice, cet argent qui dort sur votre compte. 

2° L’argent disponible sur votre CPF est VOTRE argent

Même si l’argent qui servira à payer votre stage ne sortira pas à proprement parler de votre compte en banque, ce budget formation vous appartient : les entreprises, les travailleurs indépendants et certains financeurs publics ont alimenté votre compte au fil du temps, tout comme les même cotisent régulièrement pour constituer nos pensions de retraite. 
Laisseriez-vous quelqu’un ponctionner vos droits à la retraite ? La réponse est sans doute : Non ! Il en va de même du capital formation que vous constituez, tant que vous êtes en âge d’être actif, professionnellement parlant : c’est vous et vous seul qui décidez quand et comment vous allez en disposer. 

 

Un “truc” pour reconnaître un prestataire consciencieux : la conception sérieuse d’une action de formation commence par identifier un besoin en formation et trouver ou construire le programme qui répond aux objectifs pédagogiques attendus, avant de se pencher sur le mode de financement, qui peut être le CPF ou un autre dispositif.

« Restons pragmatiques »

dit Thierry Goemans, gérant de Adjuvamus Formations, « il est évident que, comme pout tout investissement, le cahier des charges d’une action de formation » soit assorti d’un un budget contraint. Cependant il faut s’alarmer lorsqu’un opérateur qui a pris l’initiative de vous démarcher, commence par vous demander le montant du budget disponible sur votre CPF. »
Dans cette situation, il se peut que vous ayez affaire avec un de ces escrocs qui n’a d’autre but que de faire passer l’argent de votre Compte Formation sur son propre compte à la banque.

Les droits à la formation c’est de l’épargne que vous avez gagnée. Comme avant chaque dépense, pensez au rapport qualité/prix. Est-ce qu’on ne cherche pas à vous faire acheter très cher une prestation de faible valeur ajoutée, en comptant sur le fait que vous ne ferez pas attention au prix, puisque cet argent CPF ne sort pas à proprement parler de votre propre portefeuille ?

3° Ne donnez jamais vos identifiants CPF à un tiers

Me donneriez-vous le code de votre carte de crédit ? Celui qui vous permet de faire des virements bancaires ? Gare à l’arnaque !

Une autre fraude par démarchage vise ces millions de gens qui ne se préoccupent pas de leur droit à la formation et sont donc peu au courant des règles du CPF.

Des conseillers CPF, ça n'existe pas !

Des pseudos « conseillers CPF » contactent les français, en masse, à la recherche de naïfs, prêts à leur divulguer leurs identifiants CPF au prétexte de les aider à gérer leur compte en ligne.

En effet, depuis 2015 (transformation du DIF en CPF) chaque ayant droit (vous aussi !) a reçu une invitation à créer son compte personnel, avec des identifiants confidentiels. Il faut retenir que ces codes sont strictement personnels. Quand ils ont obtenu, par la ruse, des mots de passe personnels, les escrocs achètent, en usurpant l’identité des gogos qui se sont laissé abuser, des stages vendus par des organismes de formation dont ils sont complices.
La Caisse des Dépôts (banque du CPF) verse alors le montant de la pseudo prestation sur le compte du prestataire d’action de formation crapuleux.

4° Vous n’avez pas encore créé votre compte CPF ? Méfiance renforcée !

Savez-vous que la majorité des ayants-droits à la formation professionnelle continue n’a pas encore créé son profil sur le site « Mon Compte Formation » ?

Si l’on recense toutes les personnes qui, travaillent (ou sont en âge d’être actifs) en France, salariés, travailleurs indépendants et demandeurs d’emplois, le nombre de personnes qui n’ont pas ouvert leur compte en ligne représente des millions de personnes et donc, une masse d’argent inouïe.

Les démarcheurs peu scrupuleux visent particulièrement cette foule de gens qui n’a pas conscience que chaqu’un détient un bout du pactole national : les fonds du droit à la formation tout au long de la vie.
A ce public, assez indifférent, le démarcheur explique qu’il va l’aider à créer son compte en ligne puis à utiliser ses droits.

Il va de soi qu’une fois qu’ils sont détenteurs de vos codes d’accès, c’est un jeu d’enfants pour ces bandits, de détourner à leur profit l’argent de tous ceux qui ignorent leur richesse, faute de l’avoir en ligne de mire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
4 infos utiles pour ne pas se faire voler son compte CPF