actif ou emplois au bilan comptable

La première qualité d’un business plan est de démontrer que des ressources financières suffisantes seront mobilisées afin de pouvoir mettre en service tous les moyens d’exploitation nécessaires au projet.  Mais disposer de ressources importantes en argent ne suffit pas à garantir la réussite d’une activité. Il faut ensuite adopter la bonne stratégie d’entreprise afin de garantir l’emploi judicieux des ressources.

 L’Actif, nom savant des emplois, au bilan

L’examen des emplois consiste à déterminer comment la société fait usage de ses ressources financières. C’est pourquoi le mot Emplois est couramment utilisé en lieu et place du terme financier « Actif » du bilan.
Nous avons vu, dans des articles précédents concernant la lecture du bilan comptable, que, dans les grandes lignes, il y a deux catégories d’emplois : les Actifs Immobilisés et les Actifs Circulants, catégorie dans laquelle se rangent les liquidités disponibles.

 

Les Immobilisations, en haut de bilan, à l’Actif

Au plus l’entreprise a besoin d’investir dans des infrastructures (Immeubles, atelier, machines, véhicules, etc.) au plus sa structure (le poste « Immobilisations, en haut de bilan, à l’Actif) sera lourde. 

Une entreprise qui, comme notre organisme de formation, propose des services aux entreprises, n’a pas de structure lourde à financer, c’est un avantage certain sur les activités industrielles, artisanales ou commerciales, qui nécessitent de financer des ateliers, des machines, etc.)Tous ces emplois durables, (Les Immobilisations sont exploitées par l’entreprise pour une durée supérieure à un an), mobilisent des ressources financières importantes, pour leur acquisition, leur location ou leur entretien. Les activités de services nécessitent moins d’Immobilisations à l’Actif, donc mobilisent moins de ressources inscrites au Passif. L’analyste de bilan en devenir que vous êtes, va donc s’attacher à vérifier la part prise par les Immobilisations dans le total du bilan.

THIERRY GOEMANS, gérant d’un Organisme de FORMATION

L’Actif circulant, soit les Emplois dont la valeur varie au gré de l’activité 

L’analyse de l’Actif Circulant révèle, aussi des renseignements précieux sur l’entreprise que vous étudiez. Celle-ci doit elle disposer de stocks importants pour fonctionner ? L’Actif présente-t-il des créances sur les clients ? Si oui, vous regardez le bilan d’une entreprise qui accorde des délais de paiement à ses clients. S’il n’y a pas de « poste clients », c’est génial : les ventes sont encaissées au comptant (à moins qu’il n’y ai pas de clients, ce qui serait moins génial.
Dans la suite logique, vous analyserez le niveau de trésorerie disponible.
En gardant en tête que la vitesse à laquelle la recette des ventes rentre dépend à la fois du niveau des ventes mais aussi du délai entre la facturation et la réception des paiements des clients.

Evaluer l’équilibre d’un bilan comptable

Savez-vous qu’avec un peu d’entrainement, vous saurez, à l’aveugle, déterminer le secteur d’activité d’une entreprise qui vous est inconnue par la seule lecture de son bilan ?

Pour ma part, mon modèle économique préféré est celui d’une entreprise qui réussit à faire ses ventes sans investir dans des infrastructures lourdes, sans devoir acheter de stocks et dont les clients paient le produit avant de l’avoir consommé : les boîtes cadeaux de type « Smartbox » répondent parfaitement à cette définition. Si vous avez une idée d’activité ou les clients paient d’avance, contactez-moi, j’investis à vos côtés.

 

 

 

Actif du bilan : l’emploi des ressources est-il cohérent ?
Étiqueté avec :