L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement : une arme efficace pour le gestionnaire du crédit clients ?

Dans ce septième article de notre série consacrée à l’art de faire payer, j’aborde l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement. Comme son nom l’indique, ce forfait de 40 euros est une participation du débiteur en retard aux frais de recouvrement de créance que le vendeur est obligé d’exposer pour relancer son client.